anecdote lue le 10 NOVEMBRE 2013 lors du transfert de la Flamme sacrée à Verdun

Publié le par souvenirfrancaismarvillemeuse

sf-101113-003.JPG 

TEXTE LU LE 10 NOVEMBRE 2013, à 18h30

A VERDUN, au monument de la Victoire, lors du transfert de la Flamme Sacrée,

 

Une « anecdote » écrite par le comité du Souvenir Français de Marville pour son village.

 

 

LA BATAILLE DES FRONTIERES :

 

LES COMBATS  DE MARVILLE

25 AOUT 1914

 

Les combats ont été horribles côté belge tout proche de Marville,  les « bruits courent » que la population civile est massacrée dans de nombreux villages belges annexés par les troupes allemandes : Ethe, Virton, Rossignol, Latour …

 

Dans la soirée du 23 août  1914, l’artillerie allemande attaque le bois « Lagrange » tout proche de Marville.

 

Le 25 août  , vers 04H30, dans un brouillard intense, les premiers obus allemands tombent à l’ouest de  Marville.

Les combats s’engagent au village de  Ham-les-St Jean,  le brouillard levé, les attaques se font sur Marville. Le village est bombardé. La mairie est incendiée, de nombreux impacts sur l’église, certains vitraux sont brisés, des maisons sur la grande place sont détruites, l’ancien  couvent des bénédictines est incendié, seule la façade renaissance demeure…

 

01 SEPTEMBRE : la 5ème armée allemande du Konprinz s’engage entre la Meuse et l’Argonne.

Le »Kaiser » passe une nuit à Marville séduit par la richesse architecturale du village, il rédige une lettre de protection autant pour les habitants que pour le patrimoine.

L’armée allemande occupera le village jusqu’en 1918 …l’église a été transformée en écurie pour abriter les chevaux dirigés vers les champs de batailles de Verdun.

Publié dans souvenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article